Nouvel axe de l’Obvia : Sobriété numérique et transition socio-écologique

L’OBVIA inaugure cet automne une nouvelle réflexion sur les liens entre les systèmes d’IA, le numérique et l’environnement. Les SIA et le numérique ont en effet une relation ambivalente à l’environnement. D’un côté, la matérialité de leurs réseaux, data centers, calculateurs, terminaux personnels en obsolescence programmée, contribue à des émissions (autour de 4% des émissions de GES pour l’ensemble du numérique) et une consommation en ressources et en énergie sans cesse croissantes à l’échelle mondiale. De l’autre, ces technologies, si elles sont bien utilisées, peuvent contribuer à concevoir des scénarios de société plus durable.

Face à ce double constat, le nouvel axe propose de développer deux chantiers de réflexion collective qui conduiront chacun à un Livre blanc de l’OBVIA.

  • La première année, 2023-2024 sera consacrée au thème de la sobriété numérique, qui nous invite à une réflexion critique et créative sur l’éco-conception des systèmes numériques et la priorisation des usages face aux limites planétaires. Des tensions sur les matériaux critiques (ex. lithium, cobalt) conduisent ainsi à des débats éthiques et sociaux inédits sur la manière de prioriser des usages (ex. entre loisirs, mobilité, santé et transition écologique). Des nouveaux concepts comme le « techno-discernement », l’« IA frugale » ou encore le « numérique low-tech » apparaissent dans le débat public. Il s’agit aussi d’en rendre compte pour voir dans quelle mesure ils pourraient nous aider à mieux concevoir une société numérique plus responsable, durable et résiliente au Québec.
  • La seconde année, 2024-2025, sera consacrée au thème de la contribution de l’IA et du numérique à la transition socio-écologique de nos territoires et de la société. Ce second chantier de réflexion s’interrogera notamment sur les logiques d’emploi de ces technologies, en suivant la perspective sociotechnique des études en transition : démarches techno-solutionnistes d’optimisation du statu quo, avec le risque de renforcer des « dépendances de sentier », ou soutien à la conception et à l’exploration de nouveaux paradigmes plus durables et inclusifs, combinant logiques d’adaptation et d’atténuation ?

Pour cette première année 2023-2024 sur le thème de la sobriété numérique, nous invitons les chercheuses et chercheurs de l’OBVIA intéressées à signaler leur intérêt à participer à cette réflexion d’ici le 18 octobre auprès des coordinateurs de l’axe :

Christophe Abrassart / Christophe.Abrassart@umontreal.ca 

Stéphane Roche / Stephane.Roche@scg.ulaval.ca

Un processus sera suivi au cours de l’année pour parvenir à la publication à l’été 2024 d’un Livre blanc de l’OBVIA sur la sobriété numérique au Québec, notamment : une revue de littérature sur ce thème (ex. Rapport du Shift Project), des conférences en ligne, l’invitation auprès d’experts et de parties prenantes à rédiger des « position papers », plusieurs séminaires OBVIA et un atelier de prospective en présentiel sur la sobriété numérique en 2040 au Québec.

Une première réunion de lancement de l’axe sera organisée en ligne à la fin octobre ou au début novembre 2023.

 

  • Christophe Abrassart

    Professeur à l'École de design de la Faculté de l'aménagement

    Université de Montréal

  • Stéphane Roche

    Professeur au Département des sciences géomatiques

    Université Laval

Date Limite

Ne manquez rien de l’actualité de l’Obvia!

Recevez les nouvelles de la communauté, les événements à venir et les opportunités liées à la recherche.